Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 12:17

vendredi 20 novembre 2020

IMPACT publié chez Michel LAFON

ALERTE... Amoncellement de stupidités, niaiseries, inepties...Roman pour écologistes attardés (Il y en a)

Comme j'essaie de ne pas être vulgaire, je me contiens mais ce n'est pas l'envie qui me manque.

Arrivé à la page 172 je suis sidéré par cette accumulation d'âneries et mets fin à mes souffrances, et passe à Paulo COELLO. Rien à voir.

Résumé du début de ce roman grotesque : Un militaire rentré d'une mission en Afrique assiste à l'accouchement de sa femme. Le bébé meurt dès les premières minutes. En cause la pollution qui aurait "collé" les poumons du nourrisson. Renseignement pris il aurait fallu que la mère soit soumise à un taux de pollution 100 fois plus élevé qu'à Pékin durant toute sa grossesse pour que cela se produise. Or elle vit à Paris. 

Le militaire pour se venger de cette injustice crée un mouvement intitulé GreenWar en référence à Greenpeace (déjà là c'est limite niaiserie) L'emblème de GreenWar est un panda dont le visage est balafré d'une coulée de sang. C'est gentil un panda...

Il enlève le patron de Total qu'il juge responsable de la mort de sa fille et l'enferme dans une cage de verre reliée par un tuyau à un échappement de voiture et réclame 25 milliards de rançon à Total. Rançon qu'il a l'intention de rembourser si Total renonce à polluer la planète. Le conseil d'administration refuse de payer. Le PDG meurt devant des milliers de spectateurs incrédules...

Qu'à cela ne tienne, après l'échec de sa première tentative et fort du soutien populaire, du moins ceux des réseaux sociaux, le militaire kidnappe la directrice financière de la Société Générale (mauvaise pioche car la banque est en fâcheuse situation financière) Il réclame cette fois 10 milliards d'Euros qu'il remboursera, évidemment, si la S.G. abandonne le financement de l'exploitation des énergies fossiles. Il traine sa prisonnière dans une base abandonnée de l'OTAN sur la côte normande. L'issu de ce kidnapping ne fait aucun doute.

Entre deux assassinats l'auteur nous narre quelques effets des dérèglements climatiques. J'ai retenu une histoire savoureuse (le mot n'est pas anodin) chassés par la fonte des neige en Antarctique  les ours polaires investissent les habitations et se régalent de chair humaine (faute de phoques)....Délirant.

J'en resterai là en souhaitant que ce bouquin ne tombe pas entre les mains de décérébrés qui pourraient, à la lecture de ce nanar, se prendre pour des justiciers écologiques et passer à l'action.   

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Histoires extraordinaires
  • : chronique satirique du peuple du royaume de France.
  • Contact

Recherche

Liens