Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2020 2 10 /11 /novembre /2020 15:32

Mardi 10 novembre 2020

Un des romans qui m'a le plus passionné cette année. Irène Frain, que je ne connaissais pas, je l'avoue, est une excellente auteure.

L'histoire est désarmante de banalité de nos jours. Une vielle dame est sauvagement assassinée dans sa maison, où elle vit seule. La maison se trouve dans une impasse d'une zone pavillonnaire  de banlieue, comme il en existe tant, coincée entre  une multitude d'hangars à marchandises tous plus bariolés les uns que les autres et une citée dite "sensible"

Comme l'indique le titre, pour la police il s'agit d'un crime de plus, sauf que la sœur de la vielle dame est une écrivaine reconnue. Celle-ci n'a été prévenu du meurtre par la famille que le jour de l'enterrement  et entend bien faire  bouger les choses afin que l'assassin soit arrêté. Sauf que le mur de l'indifférence va ruiner tous ses efforts.

Quatorze mois après les faits le brigadier en charge de l'enquête n'a toujours pas délivré son rapport. Maladie, convalescence, congés...Les raisons invoquées sont dérisoirement futiles. La nomination d'un juge d'instruction ne peut intervenir qu'à la remise du fameux rapport qui reste inexorablement dans les tiroirs du policier. Impéritie, obstruction délibérée... 

Incidemment, l'on apprend que la bijouterie de la zone commerciale a été attaquée peu avant le meurtre et que les bandits, pourchassés par la police, se sont cachés dans le jardin de la maison de la vieille dame avant de s'évaporer dans la nature...

A lire absolument.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Histoires extraordinaires
  • : chronique satirique du peuple du royaume de France.
  • Contact

Recherche

Liens