Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2018 2 24 /04 /avril /2018 10:37

 

Mardi 24 avril 2018

Félix Tshisékedi prétendant au trône de la RDC

 

Je suis abonné à l'excellente lettre de Jeune Afrique que je reçois tous les jours (Il faudrait dire news-letter pour faire branché, mais je préfère notre bonne vieille langue à la branchitude - S-G)

Car tout ce qui se passe en Afrique me passionne :

Je vous livre l'info du jour Vincent Bolloré notre grand capitaine d'industrie est en garde à vue pour corruption en Afrique. Il est soupçonné d'avoir versé quelques pots de vin pour obtenir les concessions portuaires au Togo et en Guinée.

Je vous renvoie à mon article concernant ce sinistre personnage sur l'huile de palme. Car lui aussi baigne dans cette fange au travers de la société Socfin dont il est l'actionnaire principal.

 

 

 

 

Autres informations :

Selon un document que s’est procuré Jeune Afrique, la Banque centrale du Congo a versé 7,5 millions de dollars à une société détenue par des proches du président Joseph Kabila en mai 2016.

Joseph Kabila est le chef d'Etat de la République DEMOCRATIQUE du Congo depuis 17 ans. Il a succédé très démocratiquement à son père, Désiré, assassiné en 2001 et ne veut  laisser le pouvoir à personne il envisage de modifier la constitution qu'il a lui même promulguée. Sa fortune personnelle est estimée selon "Forbes" à 15 milliards de Dollars U.S.

Il y a un terme dont il faut se méfier en Afrique c'est le mot DEMOCRATIQUE, il n'a pas le même sens que chez nous. Idem pour les noms des parties politiques comme par exemple celui du beau bébé joufflu dont la photo trône en tête d'article : Union pour la DEMOCRATIE et le PROGRES SOCIAL en RDC.

Une chose frappe également en Afrique c'est l'embonpoint des dirigeants ou aspirants dirigeants à la différence des peuples qu'ils entendent asservir, pardon, diriger. Prenons le cas de ce bon Ali Bongo, toujours Président du Gabon après la farce électorale de 2016 où il battait l'ex-mari de sa sœur Pascaline, Jean Ping.  Il a également succédé à son père (normal) mis au pouvoir par de Gaulle en 1967. La famille Bongo règne sur le Gabon depuis 51 ans.

 

 Ali et Pascaline

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Histoires extraordinaires
  • : chronique satirique du peuple du royaume de France.
  • Contact

Recherche

Liens