Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2022 7 12 /06 /juin /2022 15:07

Le 12 juin 2022

On ne pactise pas avec les criminels de guerre
Poutine Macky Sall

Au nom d'une famine annoncée, est ce qu'un démocrate peut serrer la main d'un criminel de guerre qui assume l'agression d'un pays, les bombardements aveugles, les tortures, les viols pour quelques grains de blé volés ?

Certains amis libraires sénégalais m'affirment que oui, il suffit de détourner la tête, d'accepter le marchandage au nom de la paix sociale. 

 

C'est feindre oublier que le dictateur ne donne rien sans contrepartie, trois Présidents africains (Centrafrique, Burkina, Mali) en ont fait les frais. Trois militaires, lunettes noires cerclées d'or, la poitrine bardée de décorations achetées au souk du coin, se sont assis sur leur trône, immédiatement protégés par une garde prétorienne de mercenaires russes...au nom du peuple cela s'entend.

Le dictateur fourbe, fidèle à sa stratégie,  accuse le camp adverse des méfaits dont il est l'instigateur :

"Si le peuple africain a faim c'est la faute aux ukrainiens  : Ils n'ont pas à se défendre !" L'Ukraine se trouve dans la situation du boxeur qui peut esquiver mais ne pas  donner de coup ! Imaginez un instant qu'elle envoie un missile sur Moscou !

Nous sommes à l'aube  (le monde occidental) où a force de compromissions, de reculades, de lâcheté (à l'instar de la Syrie) de nous retrouver sous la coupe d'un Poutine ou d'un Xi Jinping ou d'un autre joueur de poker qui tentera le coup (tapis)  et emportera la mise. NOUS.

 

N.B :  Mon dernier roman est en vente avec une dédicace gratuite : demandez à votre libraire

                                                   L'ENFER ETAIT AU BOUT DU VOYAGE                                                                                

  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires