Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2021 6 13 /02 /février /2021 00:01

Le Samedi 13 février 2021

Les arnaques des maisons d'éditions

Comme moi, vous vous êtes laissé tenté par un roman ceint d'un bandeau aguicheur comme celui de la photo prise dans ma bibliothèque. Il s'agit d'un thriller édité par les escales noires, maison d'éditions réputée sérieuse du groupe EDITIS (Bolloré)

Après la lecture de deux excellents romans d'Amin Maalouf je jetai mon dévolu sur ce thriller d'une auteure inconnue. Pourquoi pas.

Dès les premières pages je flairais l'arnaque, en effet une victime tombe dans le panneau connu de tous les cinéphiles et lecteurs de polar : L'on n'arrête jamais son véhicule en rase campagne quand un motard est allongé en travers de la route. Il y a de grande chance lorsque vous vous approchez pour lui porter secours que vous preniez soit une balle, soit un mauvais coup du présumé accidenté. Classique et éculé. 

Bien entendu la femme charitable qui conduisait le véhicule reçoit deux décharges de fusil en pleine poitrine et le motard part au volant de la superbe Audi sport. Je pense à ce moment que l'auteure M.J. Arlidje forte de ce million d'exemplaires qui a conquis les lecteurs français va se reprendre. Il en est rien, c'est mauvais voire très mauvais, et je craque page 63 quand l'auteur ose employer l'oxymore que même le plus mauvais des journalistes à rayé de son vocabulaire : " Un silence assourdissant" quelques lignes plus loin :  " Isla poussa un hurlement sonore" Un hurlement peut être strident, aigu, acéré, déchirant... il est toujours sonore à moins que nous ne tombions dans l'oxymore le plus improbable : silencieux !

J'adresse donc mes critiques (virulentes) à la maison d'éditions dont la réponse anonyme est ci-dessous.

 Cher Monsieur,

Nous vous remercions pour votre message. Nous sommes bien sûr désolés que vous n’ayez pas aimé A la folie pas du tout mais nous comprenons que notre production ne puisse pas plaire à tous les lecteurs.

Si vous vérifiez les ventes de MJ Arlidge, vous verrez qu’en effet un million d’exemplaires de son œuvre ont étés vendus tous formats confondus en France.

Bien à vous,

Les Escales

Hors je reçois toutes les semaines les donnée EDISTAT je n'ai jamais remarqué le nom de cette auteure parmi les cent meilleures ventes de la semaine.

Il faut savoir que pour une maison d'éditions qui a acheté les droits d'un auteur inconnu, qui plus est étranger, pour une bouchée de pain peut se révéler extrêmement lucratif si l'œuvre connaît un franc succès. Qu'importe la qualité pourvu qu'on ait la richesse ! (moyen)

Partager cet article
Repost0

commentaires