Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2021 5 29 /01 /janvier /2021 14:52

29 janvier 2021

Ecrire tout le bien que je pense d'un roman, contrairement à ce qu'insinuent quelques individus médisants, me ravit. Je n'aurais que des éloges pour ce roman épique, autobiographie imaginaire, mais dont les évènements sont tragiquement réels.

Après avoir été chassé de Grenade avec sa famille durant l'inquisition par le fanatique Torquémada en 1518, le Maghrébin Hassan al-Wazzan est enlevé par des pirates siciliens qui l'offre en cadeau au Pape Léon X. Il deviendra le géographe du Pape qui l'adoptera et prendra le nom de Jean-Léon de Médicis dit Léon l'Africain. Car ce Pape est un Médicis, protecteur des arts et des lettres...mais dont la foi catholique est plutôt sujette à caution.

L'on suivra avec passion l'itinéraire extraordinaire de ce personnage hors du commun de Grenade à Fès, de Tombouctou au Caire durant sa prise par les Ottomans, puis à Rome aux plus belles heures de la Renaissance, jusqu'à la mise à sac de la ville par les mercenaires de Charles Quint...

Si, après ces quelques lignes, censées vous faire saliver, vous ne vous précipitez pas chez votre libraire, je reprends ma plume trempée dans le vinaigre lors de ma prochaine critique et serais impitoyable.

J'admets que cet excellent roman offre quelques similitudes homériques, bien que se déroulant à quelques siècles d'écart, avec "L'enfer était au bout du voyage" d'un certain Eric Delval.   

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Histoires extraordinaires
  • : chronique satirique du peuple du royaume de France.
  • Contact

Recherche

Liens