Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2019 2 12 /02 /février /2019 11:23

Le 12 février 2019

 

Il court, il court Edwy de plateau en plateau pour déclarer son amour aux "gilets jaunes" d'ailleurs il sort un livre sur ces nouveaux héros français qui bravent l'autorité. 

Qu'importe que l'on entende dans leurs rangs des "On est chez nous!" que l'on fasse "la quenelle" chère à Dieudonné, que l'on rosse les journalistes, que l'on vienne aux manifs avec des boules de pétanque dans la poche, que l'on retrouve sur le passage de leurs cortèges des tags antisémites. que l'on détruise ma ville !

Des minorités excuse-t-on çà et là et Madame Lemoine de pleurer sur leurs blessés que les médias exposent comme autant de trophées. Est-ce que ces minorités additionnées les unes aux autres ne font pas une majorité ? Pas chez les gilets jaunes, ils sont purs, voyez leurs leaders !  

Ils ont leurs supporteurs ces individus habillés de jaune, Erdogan, Orban, Trump, Poutine, Salvini, Di maïo et bien sûr La fille du tortionnaire : Marine Le Pen. Ils ne parlent qu'à des journalistes dont ils connaissent l'intégrité, l'éthique, ceux de Russia Today !  Bienvenue Monsieur Plenel.

Au sortir du rassemblement contre l'antisémitisme une dame âgée me dit : "Depuis le début se mouvement pue la haine."

Les manifestations sont toujours une providence pour les criminels. Leur violence tout à coup devient légitime, pourvu qu’ils se fondent dans la foule qui hurle et  miment par la parole ses revendications quelles qu’elles fussent. Alors permission leur est donnée par les instigateurs, restés dans l’ombre, de  donner libre court à leur pulsion d’accomplir toutes les infamies qu’ils ont toujours rêvées de perpétrer.

Partager cet article
Repost0

commentaires