Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 14:49
Moïse écartant les flots de la mer rouge
Moïse écartant les flots de la mer rouge

Le 24 avril 2015,

Ce que l'on pensait improbable il y a encore quelques mois est sur le point de se réaliser.

La bêtise et la crédulité des politiciens, ou serait-ce la félonie, conduisent notre royaume dans les tentacules de l'extrême droite. Revêtus des oripeaux de la roublardise, les vauriens avancent masqués, l'imposture entre les dents et le couteau derrière le dos.

L'histoire n'est qu'un éternel recommencement, une roue qui tourne et s'arrête au même endroit, celui de la crédulité du peuple. Déjà, il y a quelques années, des hommes vêtus de vert de gris le sourire au lèvres s'immisçaient dans les rouages de la démocratie allemande : POUR LE BIEN DU PEUPLE. Les hommes blonds aux yeux bleus cachaient un petit homme brun aux yeux noirs. Noir comme le destin du peuple à qui il prétendait venir en aide.

Ceux qui ne voient pas une similitude à ce lambeau d'histoire, aveuglés par leurs ambitions, jouent avec notre liberté.

Ici par ce texte, je prends l'engagement de combattre par tous les moyens, fussent-ils illégaux, la peste qui menace notre démocratie.

Le temps de la complaisance est terminé celui de la résistance est venu.

Je vous invite à me rejoindre dès maintenant !

Voici ce que j'écrivais le 10 mars 2011

~~Il était un royaume, où tout partait à vau-l'eau, plus rien ne fonctionnait correctement, un royaume où la justice se vend et l'injustice s'achète, où les notables, les édiles, et autres Vizirs, considèrent la plèbe comme quantité négligeable, usent de prérogatives qui ne leur ont pas été accordées et de prébendes dignes des satrapes de l'antiquité.

Le peuple désorienté ne sait plus vers quel thaumaturge se tourner, et cède aux chants d'une harpie déguisée en sirène, sans se douter des desseins funestes que ce monstre a manigancés. La désespérance, l'ignorance, la haine, sont le lit dans lequel les fascistes se vautrent tout en gardant un discours aguichant, comme justement le chant de ces sirènes qui fascinait et perdait les hommes. Ce royaume vous l'avez deviné : C'est le nôtre.

Ce texte évidemment n'eut que peu de résonnance, l'apathie est une constante de notre époque. Le peuple est accaparé par des soucis beaucoup plus prosaïques, le chômage, les fins de mois, les télé-réalités....et autres préoccupations existentielles dont je ne peux les blâmer.

S'il (le peuple) délaisse les sujets essentiels c'est qu'il est pris dans une tourmente dont il ne peut s'évader. La peur ( expulsion, dettes, licenciements, impôts....) lui scie le ventre et lui fait perdre tout sens commun avec la réalité qui est autrement plus importante, il faut bien remplir les assiettes des gosses...alors la conscience ce sera pour plus tard.... ou ce sera trop tard.

Comme me l'assénait Juanita Conception Hernandez, dont vous pouvez prendre connaissance de la forte personnalité dans divers articles antérieurs, on ne naît pas de gauche, pas plus que l'on naît chrétien ou fasciste. On ne trouve pas ses valeurs dans son berceau à l'instar des croyants dont la foi est le fruit d'un long cheminement vers leur Dieu. On devient de gauche au fil d'une réflexion, j'allais dire d'une introspection, issue d'une analyse sans concession sur la réalité de l'humanité. Et là le constat est accablant.

La guerre, la famine, drainent des populations vers nos côtes. Nos pays riches où le gaspillage est une constante regardent ces gens périr comme s'il s'agissait d'une fiction. Les politiques s'émeuvent, se réunissent, prennent des initiatives à la mesure de leur courage, avec en arrière pensée le parti qu'en tireront les mouvements d'extrême droite dont le vœu le plus cher est de rejeter ces gens à la mer afin de répondre à la haine de leurs électeurs.

Paradoxalement, l'on remarquera qu'en règle générale si les élites de gauche sont athées les leaders d'extrême droite revendiquent (quelquefois avec véhémence) la religion catholique. Laquelle selon les paroles du fils de Dieu, descendu sur terre pour sauver les âmes des pêcheurs que nous sommes, dit, si je me souviens de mes excursions aux cours d'instruction religieuse (catéchisme) : Aime ton prochain comme toi même. A croire que ces gens ne s'aiment pas (on le comprend.)

En haut à gauche : Moïse (qui n'a certainement jamais existé) mais qu'importe, écartant les eaux de la mer Rouge pour que le peuple juif échappe au Pharaon et rejoigne la Terre Promise. Cette image de Péplum m'est venue à l'esprit en déplorant le sort de ces malheureux qui tentent de traverser la Méditerranée.

Moïse, si tu revenais !

Ils viennent libérer la France
Ils viennent libérer la France

8 mai 2015, 8 mai 1945

Ingratitude.

Que penser des déclarations xénophobes de Monsieur Estrosi, Maire de Nice, député, ex-ministre, dont la culture a toujours été un sujet de plaisanterie ? Cet individu a aujourd'hui une obsession (non sans arrière pensée) résumé par un néologisme qu'il ballade fièrement sur tous les plateau de télévision, avec dans son sillage comme une odeur méphitique.

Ce néologisme c'est islamo-fascisme, mot qu'il accommode à toutes les sauces, notamment la sauce fielleuse, celle dont on nappe les mets répugnants.

Mais loin d'en rester là notre Edile s'en prend à ces malheureux que des bateaux pourris déversent sur nos belles plages. Election départementale oblige, il convient d'utiliser un vocabulaire surpassant en démagogie ceux du parti de la fille du borgne.

Ainsi, nous concocte t-il une batterie de mesures à hurler de rire si ce n'était indécent. En proie à un délire paranoïaque, il est question d'un véritable état de siège, avec une flotte de bateaux de guerre cernant nos côtes, survolées par des escadrilles d'avion de combat et d'hélicoptères armés et, pour parachever son art de la poliorcétique, il préconise de saborder les cargos transportant les candidats à la Terre Promise.

Je voudrais rappeler à cet amnésique qu'il y a soixante-dix ans des hommes et des femmes venus d'Afrique débarquaient sur nos jolies plages pour combattre les nazis et défendre notre beau royaume, et s'il peut débiter ce flot d'inepties c'est un peu grâce à ces hommes.

Juste un peu de reconnaissance Monsieur Estrosi

Débarquement de Provence août 1944 :

.~~Environ 260 000 combattants débarqueront dans les mois qui suivent, dont 5 000 auxiliaires féminines, 10 % étaient originaires de la métropole (les « Français libres » du général de Gaulle) ou d'Afrique noire, 90 % venaient d'Afrique du Nord dont une écrasante majorité pour les DOM d'Algérie; parmi ces derniers, 52 % étaient d'origine maghrébine et 48 % d'origine européenne (les Pieds-Noirs ). Dans les grandes unités, le pourcentage de soldats maghrébins variaient entre 27 % à la 1re DB et 56 % à la 2e DIM. Par type d'arme, ce pourcentage était d'environ 70 % dans les régiments de tirailleurs, 40 % dans le génie et 30 % dans l'artillerie9.

Les régiments de tirailleurs comptaient dans leurs rangs des somaliens, des malgaches des érythréens....il est probable que quelques uns de leurs descendants soient sur les cargos que Monsieur Estrosi voudrait voir couler.

cheveux blancs et crânes rasés même idéologie
cheveux blancs et crânes rasés même idéologie

Mardi 19 mai 2015,

La haine,

Comme chaque 1er mai le parti d'extrême droite fête Jeanne d'Arc.

Rappelons que cette jeune bergère entendit des voix lui ordonnant de bouter les hordes de jihadistes hors du royaume de France (je sais, j'actualise) mais réfléchissez quelques secondes :

Vous avez une jeune bergère totalement inculte, qui prend les armes, convainc le roi, revêt une armure, prend la tête d'une armée, et manie l'épée comme le spadassin le plus aguerri. Les voix du seigneur sont impénétrables comme le disait Don Camillo.

Donc, devant la statut dorée de cette héroïne hors du commun, tous les ans, des hordes de fanatiques viennent faire leurs dévotions pour le moins suspectes.

Ce premier mai 2015, le père fondateur défiait sa fille. La foule était moins nombreuse, mais plus haineuse. Des journalistes étaient tabassés sous les regards bienveillants de policiers apathiques. (l'effet jeanne d'arc) des femmes les seins nus (sans armure) venues troubler le discours de la fille ingrate, étaient ceinturées et malmenées par de courageux nervis entrés par effraction dans leur chambre d'hôtel. Un dirigeant du parti frappait les journalistes, à l'instar de la Sainte..... avec son parapluie.

Dédiabolisation se plaisent à claironner quelques journaleux complices. Non. Ce 1er mai a montré le véritable visage de ce parti. Il n'a pas changé. C'est le parti de la haine.

les rejetons du borgne
les rejetons du borgne

L'infernale comédie ou l'abêtissement organisé en système.

Il y a encore peu de temps le peuple était guidé par des lumières qu'il suivait avec confiance. C'était des intellectuels, philosophes, écrivains, et même quelques politiciens érudits. De nos jours ce sont quelques oligarques issus du même moule de la médiocrité qui mènent la populace, ou plutôt, comme le soulignait Oscar Wilde le suivent. C'est la raison pour laquelle Myrmidon 1er était si "accro" aux sondages.

Parmi ces politiciens sans envergures pléthore d'avocats. Pourquoi cette profession est-elle venue gangréner "la classe dirigeante" ? Mystère. Toujours est-il que, comme les cloportes, ses membres ont proliféré aussi vite que ces sales bestioles.

Afin d'occuper les quelques moments de répit que s'octroie ma concierge bien-aimée, qui répond au doux nom de Juanita Conception Hernandez, je lui demandais de répertorier les noms de ces parasites. Ce qu'elle entreprit avec un plaisir non dissimulé (depuis le temps qu'elle s'évertue à me faire des suggestions pour mes écrits). Du coup je l'élevais au grade de documentaliste...je ne suis pas certain d'avoir pensé à toutes les conséquences de cette initiative.

Cependant en un temps record elle me fourni une liste qui me laissa pantois ou coi comme vous préférez :

Myrmidon 1er figurait en haut de la liste ( ce n'était pas une surprise)

La fille du borgne était en deuxième position.

Le débile au parapluie (photo ci-dessus) en troisième

Le fourbe de Meaux en quatrième

Le bellâtre de Gallouseau venait ensuite

Zadig & Voltaire (comment n'y avais je pas songé)

L'égérie de l'avenue Montaigne (j'aimerais la voir en robe d'avocat - Chanel bien sûr)

Le Don quichotte français avec sa marinière j . P. Gautier sous la robe, quelle classe !

La patronne du FMI ! Tapie n'est pas loin.

L'écolo de Valenciennes (Il est écrit écolo et non pas...)

Il en existe une pléiade d'autres mais moins connus donc sans intérêt.

A suivre......

La divine comédie des élus  mène droit aux enfers dont Zemmour est le Charon. La divine comédie des élus  mène droit aux enfers dont Zemmour est le Charon.

La divine comédie des élus mène droit aux enfers dont Zemmour est le Charon.

Un génie...sévèrement handicapé
Un génie...sévèrement handicapé

Manipulation.

Dans l'exercice de la désinformation et de la manipulation l'animateur Yan Barthes est passé maître en la matière. Pour quelques téléspectateurs de plus, il ne recule devant aucune outrance : Ce qui provoque mon courroux, que dis-je ma fureur c'est le reportage malhonnête réalisé sur la rencontre entre Hollande et Abdelaziz Bouteflika. C'est de ce dernier dont je veux parler. Loin de moi de soutenir la politique de cet homme, mais la façon dont a été traité l'information spectacle de Barthes m'a révulsé.

Voilà le Président (d'un pays ami auquel nous pourrions, nous français, montrer quelque repentance pour l'avoir exploité sans vergogne) exhibé comme un vieillard cacochyme sénile, incapable de s'exprimer parce que victime d'un A.V.C. (accident vasculaire cérébral) si l'homme semble effectivement handicapé dans ses mouvements et son élocution il n'en reste pas moins lucide et en possession de toutes ses capacité intellectuelles. Le cerveau fonctionne et, d'après ceux qui l'ont approché, très bien.

Si vous trouvez la photographie d'un homme nommé Stephen William Hawking ci-dessus, c'est que lui aussi est victime d'un terrible handicap qui le cloue sur un fauteuil. Il est atteint de dystrophie musculaire due à une sclérose amyotrophique. Totalement paralysé, il communique grâce à un système qu'il a lui même mis au point. En outre c'est un physicien théoricien de renommée mondiale auteur de divers ouvrages qui font référence.

Monsieur Barthes, le handicap n'est pas forcément synonyme de sénilité. Un autre exemple : Hillary Clinton, victime elle aussi d'un A.V.C. en passe de devenir la prochaine présidente de la première puissance mondiale.

Audience n'est pas synonyme d'imposture.

Ci-dessous une photo qui devrait déclencher les moqueries de Monsieur Barthes....s'il n'était un lâche. Pourquoi Barthes est-il moins disert quand il s'agit du parti d'extrême droite et de l'entreprise Le Pen : La peur. Pourtant il y a là matière à moquerie, la photo parue dans la presse n'a pu lui échapper. Il préfère s'en prendre aux politiques dont il sait qu'il n'a rien à craindre, car leur fonction ne leur permet pas de riposter. Bien que je ne sois pas un thuriféraire de l'actuel président, loin s'en faut, ridiculiser systématiquement la fonction apporte des voix aux Le Pen. Le cœur de Barthes bâterait-il pour Marion ?....Marine ?....Florian ! Non !

Trois fausses blondes forment le groupe européen de la haine. Salut nazi de circonstance.

Trois fausses blondes forment le groupe européen de la haine. Salut nazi de circonstance.

Le 21 juin 2015,

C'est le jour de l'été et la fête de la musique. Ce devrait être jour de joie, mais les chants que l'on entend, même au royaume du Danemark (le pays où les gens sont les plus heureux au monde) sont des chants qui ont des réminiscences des années noires.

Cela pourrait être drôle, à l'instar du film d'André Hunebelle "Méfiez-vous des blondes" si ce n'était tragique. Car les cerveaux enfiellés de ces fausses blondes sont habités de noirs desseins.

Le 24 juin 2015,

La déliquescence de la gauche française.

Comme chacun le sait ma divine concierge a échappé de justesse aux foudres de la police politique franquiste. Ses parents communistes non. Aussi garde-t-elle de cette période un goût amer, et contradictoire. Le sentiment qui domine est qu'en fin de compte le parti de la force et de l'argent triomphe toujours car le mal est dans les gènes de l'homme. Les dictateurs et les dirigeants de droite l'ont bien compris, eux qui peuvent compter sur la servilité d'une majorité de la population.

Donc Juanita se lamentait de constater qu'en face de cette force brutale qui écrase les petites gens et vénère les puissants il n'existait que des hommes sans talent, plus préoccupés par leur carrière que par l'avenir du peuple, ce qui devrait pourtant être leur priorité. Puis, dans cette Europe atone, contre toute attente, des voix se sont élevées, jeunes dynamiques, porteuses de messages d'espoir et humanistes. Ces voix venaient de Grèce et d'Espagne le pays de ma chère Juanita. Sur les estrades autrefois occupées par des hommes en gris bardés de galons dorés, se dressait un homme en chemise, col ouvert, les cheveux longs rassemblés en queue de cheval.

Podemos (nous pouvons) en Espagne, Syriza en Grèce venaient bousculer les compromis turpides des hommes de gauche et de droite dont le glissement vers la fange nationaliste xénophobe devenait trop évident. Deux femmes issues de ce mouvement prenaient la tête des deux plus grandes villes du pays: Barcelone la rebelle et Madrid la sage.

Imaginez qu'en France Paris et Marseille tombent dans l'escarcelle de la gauche que l'on peut appeler radicale quoique ce mot ne me satisfasse pas.

Hélas, je vais refroidir vos ardeurs anarcho-libertaires et vous révéler pourquoi ce rêve est pure utopie.

Les chapelles de la gauche radicale.

Il existe dans notre pays pléthore de mouvements de gauche que l'on peut assimiler à des groupuscules, avec à leur tête un homme ou une femme bien décidé à ne pas lâcher les accoudoirs de son fauteuil au risque d'attraper des hémorroïdes. A quoi tient cette obstination qui frise le ridicule : Officiellement à quelques divergences qu'eux seuls sont susceptibles d'énoncer, ce qui reste à démontrer. En réalité ils sont cramponnés à leur pouvoir dérisoire comme une miss France à sa couronne. Chacun défend sa citadelle de carton-pâte avec une ardeur farouche arguant qu'il détient la seule vérité et que l'autre n'est qu'un infâme apostat.

La vérité est plus prosaïque, il s'agit de narcissisme et à l'instar de ceux qu'ils dénoncent (les dictateurs) ils ne conçoivent pas de céder à ce qu'ils prétendent être une compromission, même s'il s'agit de l'intérêt du peuple. C'est un peu comme ces chefs d'états africains qui briguent des mandats que la constitution, qu'ils ont eux-mêmes élaborée, interdit.

Alors que chacun campe sur ses positions, au mépris de l'intérêt commun, le parti extrémiste engrange les déçus par pelletés entières et chaque chefaillon accusera l'autre d'en être la cause.

Galerie portraits des stratèges politiques de la nouvelle gauche.Galerie portraits des stratèges politiques de la nouvelle gauche.Galerie portraits des stratèges politiques de la nouvelle gauche.
Galerie portraits des stratèges politiques de la nouvelle gauche.Galerie portraits des stratèges politiques de la nouvelle gauche.

Galerie portraits des stratèges politiques de la nouvelle gauche.

Le 1er juillet 2015,

Les pleutres.

Ils se sont levés, pas comme un seul homme, comme si la honte les retenait à leur banc, celui de l'infamie. Cet homme est le produit de notre époque où la corruption, l'abjection des compromis a permis qu'il devienne, et c'est là l'ironie de l'histoire, le premier flic de France.  L'ami des malfrats, co-président du SAC : association au service du pouvoir gaulliste dont les membres venaient d'horizons différents :  des truands : Bouchesèche membre de la gestapo de la rue Lauriston, Jo Attia, Christian David.  Des politiques véreux : Foccart, Sanguinetti...

Ce triste personnage se plaisait à dire :"Quand la maison brûle on ne demande pas ses papiers aux pompiers"

Enumérer les turpitudes de cet individu prendrait des pages entières, et donne envie de vomir. En ce triste jour, J'ai une pensée pour Malik.

Balzac disait : Les lois sont comme les toiles d'araigées, les grosses mouches passent à travers, les petites y restent.

Une grosse mouche bleue/vert est passée à travers tout au long de son existence.    

Les pleutres rendent hommage à l'un des personnages les plus machiavéliques que la république ait enfanté.

Les pleutres rendent hommage à l'un des personnages les plus machiavéliques que la république ait enfanté.

Un air de ressemblance ?
Un air de ressemblance ?

Le 3 juillet 2015,

Ce jour une messe est dite en mémoire de Pasqua en présence des Balkany et des Sarkozy. Au-dessus du cercueil, où flotte une légère odeur de souffre, Mephistopheles se frotte les mains, une âme des plus noires qu'il n'a jamais eu l'occasion d'accueillir arrive en son royaume : Le Tartare.

Si Dieu pardonnait tout, son paradis serait l'enfer. E.D.

Le Vendredi 10 juillet

La politique n'est plus ce qu'elle était me disait Juanita Conception Hernandez, ma concierge bien aimée " Avant, c'était des débats d'idées: méchants contre gentils, bolchéviques contre oligarques, révolutionnaires contre dictateurs, socialistes contre royalistes.....aujourd'hui c'est une bataille de comptables qui jouent au Monopoly (tu me vends ton port ou tu retournes à la case départ) et la solidarité (bordel)"

Les migrants sont comme les gosses qui regardent les friandises à travers la vitrine, ils n'ont pas le droit de toucher et encore moins d'entrer dans le magasin. Alors ils regardent la grosse bonne femme blonde, qui les toise, un sourire pervers sur les lèvres, et se lèche les doigts dégoulinant de crème chantilly.

Histoires Extraordinaires : RESISTANCE.

Le 27 juillet 2015,

Le porc de l'angoisse.

Les tracteurs sont dans les rues, les avenues, les boulevards, les autoroutes, bloquant des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants en route vers des congés payés bien mérités. Mais ces manifestants en bottes de caoutchouc, dont le vulgum pécus comprend le désarroi, (du moins les échotiers le prétendent-ils) n'ont cure de bloquer les routes des vacances, estimant que leur sort vaut bien quelques heures passées dans un véhicule surchauffé.

Pour ma part j'aurai préféré les voir déverser quelques charretées de fumier devant les domiciles de Monsieur Bigard à Neuilly ou de Monsieur Besnier dans le très chic septième arrondissement de Paris, mais ces trublions ont gardé un respect ancestral envers leurs nouveaux seigneurs. Il est vrai que ces exploiteurs des temps modernes ont abandonné le droit de cuissage... quoique !

Alors ils s'en prennent au gouvernement, et mettent notre Casanova dans tous ses états, plutôt que faire preuve d'imagination et court-circuiter les gens qui (il est vrai) les volent en toute impunité. Vous allez me dire qu'il est compliqué de vendre un bœuf sur un marché parisien ou de traire une vache au beau milieu de la capitale. Mais avec un peu d'imagination et surtout de volonté c'est réalisable, sauf si le but ultime de cette chouannerie (cornaquée perfidement par la fille du borgne) n'était qu'ébranler le pouvoir de notre Casanova.

Je prenais connaissance de la fortune personnelle des dirigeants des sociétés que je citais plus haut :

Emmanuelle Besnier : Lactalis (premier producteur laitier mondial) 16 milliards de chiffre d'affaires a 3,5 milliards sur son compte en banque personnel.

Monsieur Bigard (Charal -Socopa) 600 millions.

Deux exemples emblématiques, il ne sont pas les seuls. Je crains que nos amis éleveurs et producteurs de lait ne se soient trompés de porte.

Je reviens bientôt vous conter la belle arnaque des fameux bonnets rouges bretons......

Il était une fois des éleveurs de porcs confinés dans le tréfonds du pays bigouden (là où les vieilles femmes portent des chapeaux en dentelle sur la tête) qui pestaient parce que personne ne voulait acheter leurs animaux, si ce n'est à vil prix en raison de la mauvaise qualité de ceux-ci, car nourris avec des aliments que même les humains ne mangeraient pas.

Pour remédier à ce qu'ils considéraient comme une injustice, ils décidèrent de faire abattre et dépecer leurs porcs par nos amis Teutons. Ceux-ci employant des travailleurs turcs payés en monnaie de singe comme chacun le sait.

Du coup les requins des usines alimentaires consentirent à mettre sur leurs étagères les porcs en question. Tout le monde semblait satisfait, requins, éleveurs, mangeurs de porcs, sauf les employés des abattoirs situés dans ce pays bigouden, qui du coup n'avaient plus de travail. Ce qui provoqua la faillite des abattoirs et la mise au chômage des employés. Mais ceux-ci n'en voulurent pas à leurs compatriotes considérant que le seul responsable était notre Casanova en pleine scène de ménage avec l'hystérique de Paris-Match.

Pour montrer leur colère, ils se coiffèrent tous d'un bonnet rouge et sous la férule d'un Edile du pays bigouden, amateur de viande de porc, allèrent d'un même élan abattre les portiques posés sur l'autoroute qui conduit...... aux abattoirs Teutons.

Une solidarité qui émut aux larmes la fille du borgne dont les magnifiques boucles blondes étaient ceintes dans un bonnet rouge fort seyant.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Histoires extraordinaires
  • : chronique satirique du peuple du royaume de France.
  • Contact

Recherche

Liens